K


A


W


A


G


U


C


H

 

I

"Fleuve" 1996

Japon, ville de Kawaguchi

 


Lieu : Jardin du centre culturel de la ville de Kawagushi.

Catégorie : oeuvre monumentale, environnementale

Matériau : Bronze 

 Dimensions de la porte : Hauteur 200cm, largeur 150 cm

 

Descriptif : "Ce projet est composé de trois éléments installés en lien étroit avec la configuration du jardin : la "porte-écluse" placée en hauteur sur une butte, la "passerelle" placée en contre-bas, affleurant le sol, et le "bouclier" placé en demi-cercles autour du cerisier comme une armure protectrice contre les séismes, typhons, et inondations qui s'abattent régulièrement sur cet archipel".

 

Génèse : "Kawagushi" signifie "Bouche du fleuve". Le projet devait avoir un lien avec l'eau, avec le fleuve qui traverse cette ville située près de Tokyo. J'ai modifié et complété le projet initial une fois arrivée sur place. J'avais besoin de m'imprégner de ce nouvel environnement pour pouvoir ajuster mon projet.  C'est en circulant un jour à pied dans la ville en essayant de ne pas me perdre, que j'ai assisté par hasard à la destruction au bulldozer d'une ancienne maison traditionnelle isolée au milieu des hauts buildings. Cette scène était d'une grande violence. Cette maison disparaissait sous mes yeux. Ce fut le déclic, le signe que je guettais. En quelques heures, il ne restait plus qu'un monceau de matériaux divers - tuiles émaillées, torchis et bambou, fixations de portes, parois coulissantes en papier de soie, tatamis usés, livres, vaisselle, juzu,.. Toute une vie intime éparpillée. J'ai prélevé un certain nombre d'échantillons de matériaux qui constituaient cette bâtisse, du sol au plafond, et je les ai transportés dans mon atelier. Tous ces fragments d'éléments ont trouvé place  dans mon projet qui devenait le support de la mémoire de cette maison disparue. J'ai réalisé leur empreinte dans la glaise et j'ai moulé le tout. Mon projet initial a pris tout son sens. "